• Facebook

Henrick Lavaud , Rue du clos 6 - 1207 - Genève

Hypnose

Un peu d’histoire...

Apparue au 18e siècle avec le médecin allemand Franz Anton Mesmer, l’hypnose a toujours fasciné, encore plus aujourd’hui avec le célèbre Messmer et son hypnose de spectacle.

Mais c’est principalement Milton Erickson et ces nombreux travaux consacrés à l’hypnose, qui a joué un rôle majeur dans l’avènement de l’hypnose thérapeutique.

Son approche innovante repose sur la conviction que le patient possède en lui toutes les ressources pour répondre de manière appropriée aux situations qu’il rencontre, et que l’on ne soigne pas un symptôme ou une maladie, mais une personne.

L'hypnose c'est quoi ?

Il est indispensable de préciser que le terme "hypnose" désigne à la fois un état de conscience, et les techniques permettant l’obtention de cet état de conscience.

Car pour mettre une personne en état d’hypnose, il faut utiliser des techniques !

L’hypnose est avant tout un savoir-faire, et en aucun cas un quelconque don ou pouvoir sur une personne.

L’état d’hypnose est un état naturel de notre esprit, que nous vivons plusieurs fois par jour, en étant absorbé par une tache par exemple, ou lorsque l’on est plongé dans ses pensées sans réellement penser à quelque chose de précis, en voiture ou en train, et que l’on arrive à destination sans avoir vraiment eu pleinement conscience du trajet.

Cela se passe à chaque fois que notre attention est intensément captivée par quelque chose. Tout le monde est capable d'entrer dans cet état d’hypnose, car c’est naturel.

Il est donc impossible de se dire non hypnotisable, toutefois la personne doit vouloir être hypnotisée.

Ce qui différencie l’état d’hypnose naturel de l'état d'hypnose thérapeutique, c'est qu'en thérapie, cette faculté innée est utilisée à des fins de développement personnel, de changement comportemental, de gain en bien-être.

 

Selon Milton Erickson l’hypnose est un accès aisé, rapide et large à l’esprit inconscient du patient. Ses travaux ont démontré que l’inconscient d’un sujet est capable de trouver une réponse personnelle et créative pour résoudre rapidement le problème qui le fait souffrir.

 

En fait, l’hypnose se différencie des autres états modifiés de conscience (telles que la relaxation ou la méditation) par la dissociation entre le conscient et l’inconscient.

Cette dissociation permet à l’inconscient de se libérer des entraves et blocages du conscient, amenant à la résolution de la problématique.

Le thérapeute n’est qu’un accompagnateur qui propose des suggestions, qui sont adaptées en fonction de ce que le patient lui a rapporté comme éléments.

Le but est de permettre au patient d’utiliser sa propre réflexion, ses propres émotions, de la façon qui lui correspond le mieux, afin d'accéder aux résultats souhaités.

Remarques importantes :

  • L'hypnose ne permet pas d'aller à l'encontre de la morale d'une personne.

  • La personne hypnotisée est dans un état d’hyper vigilance et a l’entière maîtrise de son fonctionnement physique et mental.

  • L’hypnose est un état de veille et de conscience élargie. Si l'hypnotisé était inconscient, il ne pourrait donc pas entendre les suggestions de l'hypnotiseur et les suggestions seraient sans effet.

  • Les ressources et les solutions proviennent du patient et non du thérapeute.

  • L’inconscient du patient a le droit de prendre, de rejeter ou de modifier les suggestions du thérapeute.

  • Il est primordial que le patient soit motivé car les résultats valables en hypnose thérapeutique ne proviennent que des actions du patient.

  • L’hypnose thérapeutique permet au patient de s’aider lui-même. L’attitude du thérapeute est permissive et non directive.

  • Le patient n’a pas besoin de comprendre, de rendre conscient ou d’analyser les mécanismes mentaux. Selon Erickson, "pour guérir, il n’est pas nécessaire de comprendre".

L'hypnose classique ou Ericksonienne, et l'hypnose de spectacle ??

 

En fait les deux utilisent les mêmes techniques mais avec un objectif différent, et ce qui diffère le plus c’est le temps nécessaire pour arriver à cet état d’hypnose.

L’hypnose classique ou Ericksonienne aura un but thérapeutique, tandis que l’hypnose de spectacle (ou hypnose de rue) aura un but divertissant.

Les hypnotiseurs de spectacle font des exercices d’imagination en début de spectacle pour trouver des gens du public prêts à se laisser aller.

De nombreux tests existent, plus ou moins spectaculaires. Le plus courant est appelé « les doigts aimantés » et consiste à se faire rapprocher les doigts jusqu’à ce qu’ils se collent.

Il est alors facile de choisir des personnes plus réceptives à leur hypnose afin d’assurer le spectacle grâce à des inductions rapides.

Un thérapeute en hypnose ne vous fera jamais faire le "canard ou le poulet", comme certains hypnotiseurs de spectacle peuvent le faire.